vendredi 10 juin 2016

Chad Chouinard, un battant par Martine Castonguay 30 mai 2016 Chad Chouinard, intervenant pair aidant sur l’équipe SIM au CLSC Hochelaga-Maisonneuve Comment fait-on pour améliorer la qualité des services en santé mentale? La contribution des utilisateurs de services s’avère un des moyens les plus performants. Dans ce domaine, Chad Chouinard excelle. Son environnement familial Depuis l’enfance, Chad était différent; à tout le moins, il se sentait différent. Un père toxicomane et absent; une mère avec un double emploi pour joindre les deux bouts et une famille élargie lui assurant une présence soutenue. Je viens d’une famille dysfonctionnelle fonctionnelle. Il y a toujours eu une fonctionnalité, une base, des valeurs, des principes, de l’entraide, quelque chose de solide. Si je suis ici, c’est à cause de l’amour de mes parents. Je le vois, ceux qui ont une carence en amour ont plus de difficulté à se rétablir. Les services utilisés et la vie s’entremêlent Il vit un premier épisode grave au début de ses études universitaires. Il est hospitalisé pendant 6 mois. Son diagnostic? Il dit qu’il les a tous. Malgré les difficultés, il réussit quand même à obtenir son baccalauréat en enseignement moral et religieux. L’enseignement lui apparaît d’abord trop difficile dans sa situation, il va préférer travailler en usine dans un milieu qu’il connaît déjà. Ce ne sera que 3 ans plus tard qu’il acceptera son premier emploi en milieu scolaire. De 2001 à 2008, on le retrouvera dans des écoles de la région de Montréal, à l’exception d’une rechute en 2004. Durant cette période, il travaillera pour la première fois comme intervenant en toxicomanie au Pavillon l’Essence Ciel, une chance que lui a offerte le directeur de l’époque. Reprendre pouvoir En 2008, il participe au développement du groupe Reprendre Pouvoir. Denis Plamondon , Pierre Mercier et Luc Legris, responsables du projet pour l’Hôpital Louis-H. Lafontaine, voulaient impliquer les utilisateurs de soins et service tel que le recommandait le Plan d’action en santé mentale 2005-2010. Il y avait beaucoup de résistance à l’interne de la part de certains professionnels de l’établissement. Il y avait comme deux clans: les pro-rétablissement et les sceptiques face à l’intégration des utilisateurs de services dans l’améliorations des soins et services. Les usagers et membres fondateurs impliqués dans Reprendre Pouvoir ont eu de la difficulté à prendre leur place. Une implication soutenue Entre 2008 et 2013, Chad complétera un certificat en intervention des toxicomanies au Campus Longueuil de l’Université de Sherbrooke. Par la suite, il obtiendra sa certification de Pair Aidant de Pair Aidant Réseau, l’organisme responsable de la formation. Il ne faut pas se leurrer, le rétablissement n’est pas un chemin facile. Une autre rechute le conduit à intégrer l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM) comme stagiaire en intervention des soins spirituels en 2010 pour une période de 10 mois. Comme “patient partenaire”, il siège au Comité isolement, contentions et mesures de contrôle. De plus en plus, la voix des utilisateurs fait partie de l’organisation des services dans cet établissement spécialisé. Entre 2011 et 2014, il y sera conférencier pour traiter des mesures de contrôle, du projet Patient partenaire et sur la place des études et du travail en santé mentale. Durant ce temps, il travaille aussi comme patient partenaire, agent de changement et comme coordonnateur de Reprendre Pouvoir, un organisme dirigé “par et pour” des utilisateurs de services. Il faut ajouter que durant la même période, il a aussi été Pair aidant pour le Projet citoyen de l’IUSMM inspiré par The Yale Program for Recovery and Community Health. Il a été impliqué depuis les débuts de ce projet citoyen basé sur un rétablissement participatif. Il s’agit plus précisément d’un programme de rétablissement où des utilisateurs de services agissent comme pairs consultants en évaluation, recherche et enseignement pour le développement de meilleures pratiques axées sur la réalité des usagers. L’objectif vise à améliorer leurs conditions de vie en terme de mieux-être individuel et collectif incluant une pleine citoyenneté. Le projet The Citizen Project en collaboration avec l’université Yale est intéressant parce qu’il permettait à des itinérants, des personnes qui avaient des troubles sévères de santé globale de retrouver leur citoyenneté, d’avoir des soins, de reprendre pouvoir sur leurs conditions de vie pour mieux composer avec leur réalité. Des pairs aidants et des médecins faisaient partie du groupe qui les accompagnaient. Jean-François Pelletier, chercheur québécois et actuel directeur d’un projet citoyen à l’IUSMMM a été impliqué dans ce projet. Et pendant une semaine, j’ai été avec lui faire un voyage d’observation participative au Centre de recherche de l’Université Yale à New Haven au Connecticut. Depuis novembre 2014, Chad Chouinard agit comme intervenant pair aidant sur l’équipe SIM au CLSC Hochelaga-Maisonneuve du CIUSSS de l’Est de l’ Île de Montréal. En 2015, il a suivi la formation Oméga sur la gestion de crise ainsi qu’une formation sur les meilleures pratiques d’intervention en santé mentale en suivi SIM et SIV. En 2015, pour cet engagement exceptionnel, il lui fut remis la bourse d’excellence de la fondation de l’IUSMMM (prix Uniprix de François Castonguay), une bourse d’étude à titre de patient s’étant le plus illustré de 2011 à 2014. Et la suite? Si le chemin n’est pas facile, il en vaut toutefois la peine quand on voit les accomplissements de Chad Chouinard. Avec ce même élan qu’il a démontré par le passé, il poursuit son engagement afin d’aider d’autres personnes à trouver leur propre voie vers le chemin du rétablissement. C’est avec cette perspective qu’il travaillera en collaboration avec OTTÍTI afin de traiter de sujets d’intérêt pour les milieux de vie substituts dans leur pratique au quotidien mais aussi pour les utilisateurs de service.

http://www.ottiti.net/

https://www.facebook.com/OTTITIservices/photos/a.847315021977284.1073741825.847125301996256/850068875035232/?type=3&source=11

http://www.revivre.org/

http://www.revivre.org/

mardi 3 mai 2016

https://www.facebook.com/ACSM.Montreal/photos/a.274040165991212.66148.113662668695630/1066829466712274/?type=3

https://www.facebook.com/ACSM.Montreal/photos/a.274040165991212.66148.113662668695630/1066829466712274/?type=3&fref=nf

https://www.facebook.com/ACSM.Montreal/photos/a.274040165991212.66148.113662668695630/1066829466712274/?type=3&fref=nf

http://cerris-cnesm.ca/activites/comment-favoriser-le-soutien-entre-pairs/

http://cerris-cnesm.ca/activites/comment-favoriser-le-soutien-entre-pairs/

http://cerris-cnesm.ca/…/comment-favoriser-le-soutien-entr…/ Comment favoriser le soutien entre pairs au sein de nos équipes d’intervention et faire en sorte... Débat-blogue / forum de discussion ouvert au grand public Activité permanente Inscription obligatoire… CERRIS-CNESM.CA

samedi 16 avril 2016

https://keeptalkingblogue.wordpress.com/intervention-de-chad-chouinard-lors-du-2e-forum-citoyen16-novembre-2011/1-implication-de-chad-chouinard-comme-presentateur-au-panel-travail-etude/

vendredi 11 mars 2016

http://www.cissslibreparole.com

http://www.cissslibreparole.com: cissslibreparole,Santé, CISSS, CIUSSS, gestionnaire, réforme de la santé, loi 10, libre parole,changement organisationnel,

jeudi 11 février 2016

À propos du projet

À propos du projet http://www.iusmm.ca/documents/images/C%C3%89RRIS/Projet%20C%C3%89RRIS-CNESM/Banni%C3%A8res/Banniere-mauve.png http://www.iusmm.ca/documents/images/C%C3%89RRIS/Projet%20C%C3%89RRIS-CNESM/Meilleures%20pratiques/R%C3%A9tablissement/Onglets_retablissement_545px.png Bienvenue à toutes et à tous à cette première conférence débat-midi sur le projet d'implantation des meilleures pratiques en suivi de rétablissement et de réinsertion sociale des personnes en rétablissement. ..Faire du rétablissement une réalité bien intégré dans la communauté. ..le développement de la pleine citoyenneté pour tous ... !

vendredi 5 février 2016

«Et à ceux qui croient qu'augmenter l'aide sociale ça va décourager les gens de retourner travailler, sachez qu'un emploi au salaire minimum à temps plein rapporte un peu plus de 22 000 $, soit 14 000$ de plus que l'assistance sociale. Pas besoin d'être un génie pour calculer que c'est pas mal plus payant de travailler.» Louis T nous explique que le «BS», c'est loin d'être du luxe.

Posté par BazzoTV sur 4 février 2016
https://www.facebook.com/BazzoTV/?fref=photo
https://www.facebook.com/BazzoTV/videos/945429842172424/

Le suicide n'est pas une option - Claude Legault

Activités | Institut universitaire en santé mentale de Montréal

Activités | Institut universitaire en santé mentale de Montréal

Conférences | Institut universitaire en santé mentale de Montréal

Conférences | Institut universitaire en santé mentale de Montréal

Discussions téléphoniques | Institut universitaire en santé mentale de Montréal

Discussions téléphoniques | Institut universitaire en santé mentale de Montréal

Débats-blogue | Institut universitaire en santé mentale de Montréal

Débats-blogue | Institut universitaire en santé mentale de Montréal

vendredi 22 janvier 2016


Chad Chouinard a partagé un lien.
Le 8 décembre 2015 Le projet CÉRRIS-CNESM mise sur les meilleures pratiques de réadaptation, orientées vers le rétablissement des personnes, reconnues…
YOUTUBE.COM

Chad Chouinard a partagé un lien.
Le Centre d’études sur la réadaptation, le rétablissement et l’insertion sociale (CÉRRIS) et le Centre national d’excellence en santé mentale…







YOUTUBE.COM
https://www.facebook.com/BellCausePourLaCause/




Bell Cause pour la cause a mis à jour sa photo de couverture.

Maladie Mentale